CAN de précision CTSD - Partie 4 : La facilité d'entrée du CAN et le lecteur de référence simplifient la conception de la chaîne de signal.

CAN de précision CTSD - Partie 4 : La facilité d'entrée du CAN et le lecteur de référence simplifient la conception de la chaîne de signal.

Dans cet article, nous soulignons l'une des caractéristiques architecturales les plus importantes des nouveaux convertisseurs analogiques de précision sigma-delta à temps continu (CTSD) : l'entrée et la référence résistives faciles à gérer. La clé pour obtenir une performance optimale de la chaîne de signaux est de s'assurer que la source d'entrée ou la référence elle-même n'est pas corrompue lorsqu'elle est interfacée avec un CAN. Avec les CAN traditionnels, une conception complexe des circuits de conditionnement du signal, appelée conception frontale, est nécessaire pour assurer une interface transparente entre l'entrée et la référence et le CAN. Les propriétés architecturales uniques des CAN CTSD permettent des moyens simplifiés et innovants d'interfacer ce CAN à l'entrée et à la référence. Pour commencer, faisons un rapide rappel des conceptions frontales traditionnelles des CAN.

Consultez la version complète de "CTSD Precision ADCs - Part 4 : Ease of ADC Input and Reference Drive Simplify Signal Chain Design," sur le site Analog.com.